vendredi 26 août 2011

221 - De la star à la tare

C'est une femme superbe.

Une star.

Elle brille du fond de ses yeux jusqu'à la surface de ses dents.

Sous le soleil de la gloire, son regard sophistiqué fait rêver le monde entier. Son front mat, sa peau parfaite, sa chevelure rayonnante et ses lèvres comme des sculptures de marbre rose inspirent admiration, respect, dévotion.

Et avivent toutes les flammes du coeur humain, de la plus modeste à la plus rare.

Mais une fois les feux d'artifice éteints et le fard ôté, le papillon perd ses ailes : le front nu laisse apparaître de tristes sillons, la peau de sirène devient surface flasque, la coiffure dégonflée est un amas de feuilles mortes et les lèvres débarrassées de leurs huiles dorées ne sont plus que vieilles pelures d'orange.

Dans le secret de sa chambre et sans autre témoin que son miroir, loin de son autel public, la créature divine n'est plus qu'une terne ménagère pareille à tant d'autres.

Et la star dégraissée de ses mensonges esthétiques ressemble terriblement à ma voisine de palier qui, elle, porte toujours l'âpre vérité sur sa face intacte.

VOIR LA VIDEO :

http://www.dailymotion.com/video/xjwe3d_de-la-star-a-la-tare-raphael-zacharie-de-izarra_webcam

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L'auteur présente son blog

Ma photo
Contre la sclérose des esprits, je propose aimablement ces textes immodestes, cruels, rarement tendres (parfois), mais toujours issus d'une plume soucieuse de froid esthétisme, d'âpre vérité. Ceci afin de rompre agréablement avec les mièvres, inconsistantes, insipides célébrations nuptiales de la Saint-Valentin habituellement en vigueur chez mes frileux contemporains. Les traditionnelles dragées de mariages ont été ici avantageusement remplacées par de savoureux bonbons au poivre. Découvrons sans tarder cette riche brochette de héros provinciaux aux traits psychologiques bien marqués. Issus d'un milieu étriqué, ces personnages pittoresques sont touchants et haïssables, humains et monstrueux, exquis et répugnants. Parmi ces textes divertissants je me suis également permis d'insérer mes réflexions pleines de saine lucidité quant aux rapports des sexes dans notre société de mensonges et de mollesse amoureuses.