lundi 14 février 2011

1 - Les vieilles filles

J'aime les vieilles filles. Et lorsqu'elles sont laides, c'est encore mieux.

Les vieilles filles laides, acariâtre, bigotes ont les charmes baroques et amers des bières irlandaises. Ces amantes sauvages sont des crabes difficiles à consommer : il faut savoir se frayer un chemin âpre et divin entre leurs pinces osseuses. Quand les vieilles filles sourient, elles grimacent. Quand elles prient, elles blasphèment. Quand elles aiment, elles maudissent. Leurs plaisirs sont une soupe vengeresse qui les maintient en vie. Elles raffolent de leur potage de fiel et d'épines. Tantôt glacé, tantôt brûlant, elles avalent d'un trait leur bol de passions fermentées. Les vieilles filles sont perverses. C'est leur jardin secret à elles, bien que nul n'ignore leurs vices.

Les vieilles filles sont des amantes recherchées : les esthètes savent apprécier ces sorcières d'alcôve. Comme des champignons vénéneux, elles anesthésient les cœurs, enchantent les pensées, remuent les âmes, troublent les sangs. Leur poison est un régal pour le sybarite.

L'hypocrisie, c'est leur vertu. La médisance leur tient lieu de bénédiction. La méchanceté est leur coquetterie. Le mensonge, c'est leur parole donnée. Elles ne rateraient pour rien au monde une messe, leur cher curé étant leur pire ennemi. Le Diable n'est jamais loin d'elles, qui prend les traits de leur jolie voisine de palier, du simple passant ou de l'authentique Vertu (celle qui les effraie tant). Elles épient le monde derrière leurs petits carreaux impeccablement lustrés. Elles adorent les enfants, se délectant à l'idée d'étouffer leurs rires. Mais surtout, elles ne résistent pas à leur péché mignon : faire la conversation avec les belles femmes. Vengeance subtile que de s'afficher en flatteuses compagnies tout en se sachant fielleuses, sèches, austères... C'est qu'elles portent le chignon comme une couronne : là éclate leur orgueil de frustrées.

Oui, j'aime les vieilles filles laides et méchantes. A l'opposé des belles femmes heureuses et épanouies, les vieilles filles laides et méchantes portent en elles des rêves désespérés, et leurs cauchemars ressemblent à des cris de chouette dans la nuit. Trésors dérisoires et magnifiques, à la mesure de leur infinie détresse. Contrairement aux femmes belles et heureuses, elles ont bien plus de raisons de m'aimer et de me haïr, de m'adorer et de me maudire, de lire et de relire ces mots en forme d'hommage, inlassablement, désespérément, infiniment.

VOIR LA VIDO :


Blogs principaux de Raphaël Zacharie de IZARRA :
IZARRALUNE
AUTRES TEXTES DE RAPHAËL ZACHARIE DE IZARRA
1 - Incitation à l'alcool http://1izarra.blogspot.com/
2 - Futilité de l'emploi http://2izarra.blogspot.com/
3 - Le vol du parasite http://3izarra.blogspot.com/
4 - Izarra-Farrah Fawcett : l'interview-vérité http://4izarra.blogspot.com/
5 - Considérations misanthropiques sur Noël http://5izarra.blogspot.com/
6 - Boy's band : la revanche des culs-terreux http://6izarra.blogspot.com/
7 - La revanche des culs-terreux (suite) http://7izarra7.blogspot.com/
8 - Israël-Palestine, n'y sacrifions pas nos légumes ! http://8izarra.blogspot.com/
9 - A un membre de Facebook http://9izarra.blogspot.com/
10 - Le mâle épilé http://10izarra.blogspot.com/
11 - 13 TEXTES SUR LE 11 NOVEMBRE http://11izarra.blogspot.com/
12 - Conte de Noël carbonique http://12izarra.blogspot.com/
13 - Tyrannique sens de l'égalité républicaine http://13izarra.blogspot.com/
14 - Beauté et grandeur du voile islamique http://14izarra.blogspot.com/
15 - Joharno présenté par Raphaël Zacharie de IZARRA http://15izarra.blogspot.com/
16 - RETRAITES : JEUNESSE SENILE ! http://16izarra.blogspot.com/
17 - AMUSANTE ETUDE UNIVERSITAIRE SUR IZARRA http://17izarra.blogspot.com/
18 - Je suis un pacha parmi de faux pauvres http://18izarra.blogspot.com/
19 - Tristesse de l'homosexualité masculine http://19izarra.blogspot.com/
20 - BAISERS PUBLICS DES SODOMITES http://20izarra.blogspot.com/
http://izarralune.blogspot.com/ Raphaël Zacharie de IZARRA - Raphaël Zacharie de IZARRA - Raphaël Zacharie de IZARRA - Raphaël Zacharie de IZARRA - Raphaël Zacharie de IZARRA http://cruautes.blogspot.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L'auteur présente son blog

Ma photo
Contre la sclérose des esprits, je propose aimablement ces textes immodestes, cruels, rarement tendres (parfois), mais toujours issus d'une plume soucieuse de froid esthétisme, d'âpre vérité. Ceci afin de rompre agréablement avec les mièvres, inconsistantes, insipides célébrations nuptiales de la Saint-Valentin habituellement en vigueur chez mes frileux contemporains. Les traditionnelles dragées de mariages ont été ici avantageusement remplacées par de savoureux bonbons au poivre. Découvrons sans tarder cette riche brochette de héros provinciaux aux traits psychologiques bien marqués. Issus d'un milieu étriqué, ces personnages pittoresques sont touchants et haïssables, humains et monstrueux, exquis et répugnants. Parmi ces textes divertissants je me suis également permis d'insérer mes réflexions pleines de saine lucidité quant aux rapports des sexes dans notre société de mensonges et de mollesse amoureuses.